"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 décembre 2016

Hiéromartyr Nestor (Savchuk), défenseur des saintes icônes, maître de karaté

Vous cherchez un saint patron pour les arts martiaux? Voici un hiéromartyr en Russie, saint Nestor Savchuk, massacré sous les Bolchéviks en 1993. Il était maître en arts martiaux, ce prêtre-moine, dont le taï-chi et le karaté!


Hiéromartyr Nestor (Savchuk), défenseur des saintes icônes
Nestor Savchuk naquit en Crimée, dans le sud de la Russie, en 1960. Jeune homme, il excellait en boxe, lutte, arts martiaux et peinture.
Vers 20 ans, il commença à travailler comme apprenti pour les fresques religieuses à Odessa. C'est là que de vieux iconographes lui parlèrent de récits de saints Russes. Inspirés par ces saints, il en acquit de l'amour pour Dieu, et Nestor partit ainsi vers le monastère de Pochaev (13ème s.) pour y devenir moine. Son amour y grandit naturellement et s'exprima par sa dévotion et sa prière devant les saintes icônes, qui seraient un jour la source de son martyre.
Après son ordination, son père spirituel lui conseilla de partir vers le village isolé de Zharky. Là il trouva une église qui avait beaucoup de vieilles icônes, qui le remplit d'un sentiment mystique d'y être invité. Il y rencontra aussi beaucoup d'obstacles et de difficultés. L'église fut victime d'un incendie, et devint la cible de vols d'icône de la part de la maffia russe.
Nestor restait debout la nuit pour monter la garde dans l'église. Il fut touché d'un désir pour demander la grâce du martyre. Il pria de longues heures. Un ami le mit en garde contre cette prière, et lui recommanda de plutôt demander de souffrir longtemps pour tout ça. Nestor répondit "oui, je comprends, mais peut-être que si je prie pour le martyre, peut-être que je serai capable alors de prier pour ça aussi."
Le 31 décembre 1993, Nestor fut retrouvé assassiné, à l'extérieur de sa maison à Zharky
Saint néo-martyr Nestor, prie pour nous!

Adapté d'une brève notice biographique dans
"Youth of the Apocalypse", par le moine John Marler et Andrew Wermuth


voir aussi :
https://orthodoxwiki.org/Nestor_%28Savchuk%29
http://www.johnsanidopoulos.com/2010/12/priest-monk-nestor-new-martyr-of-zharky.html





30 décembre 2016

La prière du coeur ou des lèvres (saint Nicolas)

Pourquoi dit-Il "il pria en lui-même"? Pourquoi pas à haute voix? Parce que Dieu écoute plus attentivement ce qui sort du coeur que ce que disent les lèvres. Ce que l'homme pense et ressens lorsqu'il prie Dieu est plus important pour Dieu que les paroles que prononce sa langue. Car la langue est capable de tromperie, mais le coeur ne trompe pas : il montre l'homme tel qu'il est vraiment : noir ou blanc.
Saint Nicolas Velimirovich, Homélie pour le Dimanche du pharisien et du publicain : "L'Évangile sur la vraie et fausse prière"





Why does it say: he prayed with himself? Why not aloud? Because God listens more carefully to what his heart says than his lips. What a man thinks and feels as he prays to God is more important to God than the words his tongue forms. The tongue is capable of delusion, but the heart does not delude: it shows a man as he is – black or white.

+ St. Nikolai Velimirovich, Sunday of the Pharisee and the Publican: “The Gospel on True and False Prayer,” Homilies: Commentary on the Gospel Readings for Great Feasts and Sundays Throughout the Year, Volume I

29 décembre 2016

plaire à ce monde? (saint Jean)

O homme, pourquoi donc dépenses-tu tant d'énergie à chercher à plaire à ceux à qui tu ne voudrais jamais ressembler?
Saint Jean Chrysostome

28 décembre 2016

Renoncer à son "moi" (saint Innocent)

Renoncer à son "moi", c'est renoncer à ses mauvaises habitudes; à déraciner de son coeur ce qui nous relie au monde; à ne pas chérir les mauvaises pensées ou mauvais désirs; à éliminer toute pensée méchante, à ne rien désirer faire par amour-propre, mais à tout faire pour l'amour de Dieu.
saint Innocent d'Alaska

27 décembre 2016

Combattre le mal (p. Porphyrios)

You don’t become holy by fighting evil. Let evil be. Look towards Christ  and that will save you. What makes a person saintly is love.
Saint Porphyrios of Athos

26 décembre 2016

Salve Regina & Alma Redemptoris Mater : notre héritage Orthodoxe d'Occident!


https://www.youtube.com/watch?v=zQVDkksMMxo

Salve, Regina, mater misericordiae, vita, dulcedo et spes nostra, salve. Ad te clamamus, exules filii Hevae. Ad te suspiramus gementes et flentes in hac lacrimarum valle. Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte. Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exsilium ostende. O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

En cette Synaxe de la Theotokos (en NC), voici une touchante et juvénile interprétation du "Salve Regina", partition chantée par les Scouts d'Europe (Domnus, benedicite!). Ils suivent la partition originale du "Salve Regina" original.

Il y a dispute technique sur l'auteur. Certains disent que c'est l'évêque Pedro de Mezonzo (+ 1003) d'Ira Flavia, en Galicie (Léon, Hispanie / actuelle Espagne), région bien connue où ont été inventés par la suite des reliques d'un saint Apôtre et un "pèlerinage de Compostela" inconnus des auteurs orthodoxes locaux jusqu'au 8ème siècle (saints Isidore de Sévile, Ildefonse de Tolède, etc). En prime, le dit Pedro aurait été confirmé par le pontife de Rome comme évêque en 985. A cette époque, saint Gérard de Brogne (cfr synaxarion orthodoxe) rappelle qu'y régnaient des gens douteux, de plus ils y étaient déjà en schisme. Et le premier à affirmer cette paternité-là sur l'hymne, c'est un pape du Vatican, Benoît XIV.

L'autre candidat, c'est le moine hymnographe Hermannus Contractus, qui a passé toute sa vie dans l'abbaye de Reichenau (Germanie, + 24.9.1054). Hermannus avait déjà composé l'Alma Redemptoris Mater, voir plus bas.

Selon certains auteurs, il aurait composé ses hymnes en se basant sur les écrits de saint Fulgence de Ruspe, saint Epiphane de Salamine et saint Irénée de Lyon. On peut difficilement trouver mieux.

Et il est l'auteur d'un traité de musicologie. Bref il me semble qu'objectivement, Hermannus serait un meilleur "candidat" pour la composition qu'un évêque. D'autant qu'on attribue régulièrement à ces derniers les belles oeuvres d'obscurs sous-fifres mais talentueux méconnus ;-)

L'affirmation lue par endroits que Bernard de Clairvaux aurait rajouté le "O clemens.." ne tient pas la route : enlevez cette partie et chantez cet antiphonaire ainsi amputé : ça termine dans le vide, musicalement parlant. Il peut l'avoir par la suite "remixée" dans une de ses partitions, ce qui est son droit, mais il ne l'a pas inventée.

Peu importe l'auteur: le plus tardif des antiques manuscrits avec le texte original serait de 1053. Et le contenu du texte est chrétien orthodoxe. C'est notre héritage, à nous les Occidentaux en exil permanent jusqu'à l'entrée dans la Jérusalem Céleste.



Alma Redemptóris Mater,
quae pérvia caéli pórta mánes,
et stélla máris,
succúrre cadénti
súrgere qui cúrat pópulo:
Tu quae genuísti, natúra miránte,
túum sánctum Genitórem:
Virgo prius ac postérius,
Gabriélis ab óre
súmens íllud Ave,
peccatórum miserére


Aimante Mère du Rédempteur
qui demeures la porte toujours ouverte du Ciel
Toi l'Étoile de la Mer,
viens à l'aide
du peuple qui cherche à se relever.
Toi qui as engendré, étonnant la nature,
ton saint Engendreur.
Vierge avant et après.
De la bouche de Gabriel
recevant ce "Salut",
aie pitié des pécheurs
.


25 décembre 2016

Sermon de la Nativité (saint Isaac le Syrien)

Cette nuit de Noël a apporté la paix au monde entier,
dès lors que personne ne soit menacé;

Ceci est la nuit du Plus Doux d'entre tous -
Que nul ne se montre cruel;

Ceci est la nuit de l'Humble par excellence -
Que nul ne se montre orgueilleux.

Voici qu'est là le jour de la joie -
Que nul ne cherche de revance;

Voici le jour de la Bonne Volonté è
Ne soyons pas mesquins.

En ce jour de paix è
Ne nous laissons pas vaincre par la colère.

Aujourd'hui, le Miséricordieux S'est appauvri pour nous;
Alors, toi le riche, invite le pauvre à ta table.

Aujourd'hui, nous avons reçu le Don que nous n'avions pas demandé;
Dès lors donnons l'aumône à ceux qui nous implorent et nous supplient.

Ce jour-ci garde ouvertes les célestes portes pour nos prières;
Ouvrons alors notre porte à ceux qui nous demandent pardon.

Aujourd'hui l'ÊTRE DIVIN prit sur Lui-même le sceau de notre humanité,
Afin que l'humanité soit ornée du Sceau de la DIVINITÉ.





A Nativity Sermon
by St. Isaac the Syrian

This Christmas night bestowed peace on the whole world;
So let no one threaten;

This is the night of the Most Gentle One -
Let no one be cruel;

This is the night of the Humble One -
Let no one be proud.

Now is the day of joy -
Let us not revenge;

Now is the day of Good Will -
Let us not be mean.

In this Day of Peace -
Let us not be conquered by anger.

Today the Bountiful impoverished Himself for our sake;
So, rich one, invite the poor to your table.

Today we receive a Gift for which we did not ask;
So let us give alms to those who implore and beg us.

This present Day cast open the heavenly doors to our prayers;
Let us open our door to those who ask our forgiveness.

Today the DIVINE BEING took upon Himself the seal of our humanity,
In order for humanity to be decorated by the Seal of DIVINITY.

24 décembre 2016

Louange de la Nativité du Christ



D'un brûlant amour, par lequel Tu as créé le monde,
Tu t'es abaissé à devenir esclave pour libérer les enchaînés,
Pour restaurer la Maison qu'Adam avait détruite,
Pour illuminer les enténébrés, pour délier les pécheurs.
Un amour qui ne connaît ni crainte ni humiliation -
Bienvenue Ô Christ! Le Maître du Salut!
 
Hymne de louange : La Nativité de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ

22 décembre 2016

Le souvenir de Dieu produit en soi des fleurs de repentir (saint Germain)

Et moi, pécheur, j'ai essayé d'aimer Dieu depuis plus de 40 ans, et je ne peux pas dire que je L'aime parfaitement. Si nous aimons quelqu'un, nous en gardons toujours le souvenir et essayons de lui plaire; jour et nuit, notre coeur en est occupé.
Saint Germain d'Alaska





And I, a sinner, have been trying to love God for more than forty years, and cannot say that I perfectly love Him. If we love someone we always remember him and try to please him; day and night our heart is occupied with that object.
St Herman of Alaska

21 décembre 2016

Le coeur est tout petit, et pourtant que n'y trouve-t'on pas?! (saint Macaire)


Le coeur est un tout petit organe, et pourtant, on y trouve des dragons et des lions. Et aussi des créatures vénéneuses et tous les trésors de méfaits. On y trouve des chemins rudes et non-aplanis, et des précipices.
Mais on y trouve aussi Dieu, les Anges, la vie et le Royaume, et la lumière et les Apôtres, et les cités célestes et les trésors de la Grâce.
On y trouve tout ça!
Saint Macaire le Grand

20 décembre 2016

Juger c'est déplaire à Dieu (saint Gabriel)

Si je commence à vous juger et considérer que je suis meilleur que vous, je vais être abominable devant le Seigneur.
Saint Gabriel de Samtavro





If I start judging you and consider that I am better than you, I'll be abominable before the Lord.
St Gabriel of Samtavro

19 décembre 2016

Préserver la paix du Christ (saint Gabriel)

Si, par la prière noétique, cette paix du Christ s'installe en ton coeur, frère - préserve ce précieux don de Dieu avec le plus grand empressement.
Saint Gabriel des Sept Lacs, Homélies et causeries.





If, through noetic prayer, this peace of Christ settles in your heart, brother - preserve this precious gift of God with all possible diligence.
St Gabriel of Seven Lakes, Homilies and Talks

18 décembre 2016

Le Saint Esprit prêchait le Christ à travers les Prophètes (saint Cyril)

Le Saint Esprit prêchait le Christ à travers les Prophètes. Il a accomplit à travers les Apôtres. Jusqu'à ce jour, Il scelle les âmes dans le Baptême. Et le Père donne effectivement le Fils. Et le Fils partage avec le Saint Esprit. Car Jésus a dit "Tout M'a été remis par Mon Père" (Mt 11,27). Et du Saint Esprit, Il a dit "Et lorsque l'Esprit Saint Viendra" et la suite, "Lui Me glorifiera, car c’est de Mon bien qu’Il recevra et Il vous l’expliquera" (Jn 16,13-14)
Saint Cyril de Jérusalem





The Holy Spirit preached concerning Christ in the Prophets; He wrought in the Apostles; He to this day seals the souls in Baptism. And the Father indeed gives to the Son; and the Son shares with the Holy Spirit. For Jesus says, "All things are delivered to Me of My Father" (Mt. 11:27); and of the Holy Spirit He says, "When He, the Spirit of Truth, shall come," and the rest? "He shall glorify Me; for He shall receive of Mine, and shall show it to you" (Jn. 16:13-14).
St. Cyril of Jerusalem

17 décembre 2016

Le Christ ne saurait trouver place là où règne la rancoeur (saint Porphyrios)

Souvenez-vous de saint Étienne, le premier martyr. Il était imprégné par Dieu, et même pendant qu'il était persécuté et lapidé, il priait pour ses bourreaux, disant "Seigneur, ne leur compte pas ce péché."
Pour saint Étienne agissait ainsi? C'est très simple. Parce qu'il n'aurait pas pu faire autrement. Il était captif du bien. Pensez-vous qu'il est facile de se retrouver sous un déluge de pierres qu'on vous jete? Essayez qu'on vous en lance une seule! Tout va bien, mais dès qu'elle vous aura atteint, vous commencerez à crier et à jurer. Cela montre que nous sommes remplis de l'esprit mauvais. Et dans cette situation, comment donc le Christ pourrait venir et où pourrait-Il trouver une place en nous? Tout est occupé, en nous.
Saint Porphyrios





Remember Stephen the first martyr. He was possessed by God and, even while he was being persecuted and stoned, he prayed for his persecutors, saying, “Lord, do not count this sin against them.” Why did Saint Stephen behave in this way? Quite simply, because he could behave no differently. He was a captive of good. Do you think that it is easy to have a hailstorm of stones thrown at you? Try having one stone thrown at you! All very well, but when the stone hits you, you’ll start to shout and swear. That shows that we are overtaken by the evil spirit. And in this situation, how can Christ come and where can he find a place to remain within us? Every space within us is occupied.
St Porphyrios

16 décembre 2016

La poussière, la Liturgie et la grâce (saint Gabriel)

Si vous pouviez voir la grâce qui descend durant la Liturgie à l'église, vous y ramasseriez la poussière et vous vous laveriez le visage avec.
Saint Gabriel de Samtavro





If you could see what grace descends during the Liturgy in church, you would gather the dust and wash your face with it.
St Gabriel of Samtavro

15 décembre 2016

Se tenir loin de tout mal (saint Clément)


Revêtons-nous nous-mêmes de concorde et d'humilité, pratiquant toujours le contrôle de soi-même, nous tenant éloignés de tout racontard et de toute parole mauvaise.
Saint Clément de Rome

14 décembre 2016

Massacre des Coptes à Alexandrie - message épiscopal : prière et jeûne!


Un message de mgr l'évêque Youssef du diocèse Orthodoxe Copte du sud des États-Unis d'Amérique
"Nous ne prions pas pour nos martyrs, car ils ont gagné le Royaume de Dieu. Nous prions et jeûnons pour ceux qui commettent ces actes lâches et se cachent derrière le voile de la religion pour détruire une nation essayant de se relever après des années soumise au poison de l'extrémisme. Nous prions et jeûnons, non pas pour nos martyrs, car ils ont obtenu le pardon par le Corps et le Sang du Christ, mais pour ceux qui ne connaissent pas le sens de l'amour et ne seront pas pardonnés jusqu'à ce qu'ils apprennent le pouvoir d'amour. Nous prions et jeûnons, non pas pour nos martyrs, car ils ont tenu leurs enfants dans leurs bras afin qu'ils grandissent dans leurs pas et suivent les règles d'amour et du pardon, mais pour ceux qui sont dirigés par la haine et apprennent à leurs enfants à tuer. Nous prions et jeûnons pour la guérison de tous les Égyptiens, Chrétiens et musulmans, afin de pouvoir vivre ensemble dans la paix, la sécurité et la bienveillance, pour le bien de tous les citoyens."





A message from Bishop Youssef of the Coptic Orthodox Diocese of the Southern United States

"We are not praying for our martyrs, for they have won the kingdom of God. We are praying and fasting for those who commit these cowardly acts and hide behind the cloak of religion to destroy a nation trying to recover from years of the poison of extremism. We are praying and fasting, not for our martyrs, for they have obtained forgiveness through the body and blood of Christ, but for those who do not know the meaning of love and will not be forgiven until they learn the power of love. We are praying and fasting, not for our martyrs, for they held their children in their arms so that they would grow in their footsteps and follow the rules of love and forgiveness, but for those who are steered by hate and teach their children to kill. We are praying and fasting for the healing of all Egyptians, Christians and Muslims, that we may live together in peace, safety, and civility for the good of all citizens."



13 décembre 2016

Pardonnez: la fin du monde est pour plus tôt que vous ne le croyez


Disons que la fin du monde, c'est pour demain...

Si vous avez tout pardonné à tout le monde..

Dieu vous pardonnera tout...

Alors qu'attendez-vous?

11 décembre 2016

Rendre l'amour pour la haine (Thaddée de Vitovnitsa)


Ce n'est pas bon lorsque nous rendons de l'amour à ceux qui nous aiment, mais cependant haïssons ceux qui nous haïssent.
Nous ne sommes pas sur la bonne voie si nous agissons de la sorte.
Nous sommes les enfants de la Lumière et de l'Amour, les enfants de Dieu, Ses enfants.
En tant que tels, nous devons acquérir Ses qualités et Ses attributs d'amour, paix et bonté envers tous.

Staretz Thaddée de Vitovnitsa

10 décembre 2016

Sainte Eulalie de Mérida, vierge et martyre sous Dacien

Cette célèbre vierge naquit à Mérida (Estremadura, Espagne), de parents nobles et Chrétiens. Son père, appelé Libère, la fit instruire dans la Foi dès sa plus tendre jeunesse, avec une autre vierge, nommée Julie, par Donat, un saint prêtre de leur ville. Apprenant que Dacien était arrivé en Espagne pour y persécuter les Chrétiens et voyant l'ardeur que sa fille témoignait d'endurer le martyre, dans la crainte qu'elle ne s'allât livrer d'elle-même au juge, s'étant déjà consacrée au Christ corps et âme, il l'envoya avec quelques domestiques et le prêtre Félix, à une maison de campagne qu'il avait à 30 km de la ville, vers les frontières de la province d'Andalousie.
Cependant Dacien vint à Mérida et y laissa Calpurnien pour tourmenter les fidèles. Eulalie, en ayant été informée, s'échappa de la maison où elle était et s'en revint avec Julie, sa plus fidèle compagne, défier ce tyran.
"Pourquoi êtes-vous venu ici", lui dit-elle d'abord, "vous qui êtes l'ennemi de Dieu à qui cette ville est déjà entièrement dévouée; et pourquoi persésutez-vous les Chrétiens, Ses fidèles serviteurs?" - "Que dites-vous, petite fille" lui répondit Calpurnien, "et qui vous donne l'audace de me parler ainsi?" - "C'est vrai", répliqua la sainte, "je suis encore petite, car je n'ai que 12 ans, mais je ne crains pas pour autant vos menaces ni vos supplices, et j'ai déjà assez vécu sur la terre pour préférer aller vivre éternellement dans le Ciel". Le juge, ayant entendu ce discours, tâcha de l'amadouer. Mais voyant qu'il perdait son temps, il la livra à des bourreaux pour la fouetter avec rigueur et cruauté. Ce supplice ne servit qu'à l'encourager davantage à bénir Jésus-Christ et à mépriser les croyances des païens. Lorsqu'on la ramena au président, elle lui dit, avec une nouvelle vigueur, qu'il lui était inutile de la tourmenter, parce que son pouvoir, qui s'étendait sur son corps, n'avait et ne pouvait avoir aucune prise sur son âme; que, du reste, elle lui déclarait hautement qu'elle avait ses divinités en horreur et aussi les empereurs qui les adoraient. Sur cette réponse, elle fut conduite en prison, et, le lendemain, Calpurnien ayant fait dresser son siège au milieu de la place publique, il la fit revenir devant lui. Là on la fouetta une seconde fois avec des baguettes mouillées, on lui versa de l'huile bouillante sur le sein, on la plongea dans un bain de chaux embrasée et on lui jeta du plomb fondu sur tout le corps; mais comme tous ces tourments ne la défiguraient pas, Calpurnien dit : "Qu'on la mène de ce pas hors de la ville, qu'on l'étende sur le chevalet, qu'on lui arrache les ongles, qu'on lui brûle les flancs avec des torches ardentes et qu'on la jette ensuite toute vive dans les flammes!" Cette sentence terrible réjouit Eulalie. On la traîna par les cheveux au lieu du supplice, en exécutant sur elle sans pitié tout ce que le tyran avait ordonné. Ce fut dans la rigueur de ces peines que, se tournant vers le persécuteur, elle lui dit avec une constance surprenante : "Ouvrez les yeux, Calpurnien, et voyez mon visage. Reconnaissez-moi bien, afin que vous puissiez me discerner au jour terrible du Jugement dernier. Nous y comparaîtrons tous 2 devant Jésus-Christ, notre commun Seigneur; moi, pour la récompense des tourments que j'endure; vous, pour le châtiment de votre inhumanité envers les Chrétiens". Plusieurs des assistants, entendant ces paroles si fermes et si généreuses, reconnurent la vérité de notre Foi et rejetèrent l'idolâtrie. Les bourreaux, voulant ôter la parole à cette vierge toujours invincible, et exécuter sur elle le dernier article de son arrêt, la couvrirent de charbons ardents pour achever de la consumer. Alors elle ouvrit sa bouche sacrée comme pour avaler la flamme, et, en même temps, on en vit sortir son âme sous la figure d'une colombe qui s'envola vers le ciel.
Le tyran commanda qu'on laissât son corps pendant 3 jours exposé aux insultes des païens, mais la divine Providence le couvrit aussitôt de neige, qui lui donna une beauté merveilleuse; il fut ensuite enterré par les Chrétiens avec recueillement à Mérida. Par la suite, il a été transporté à Oviédo, et on le voit dans la grande église, dans une chapelle qui lui est dédiée. On le porte en procession lors des calamités publiques, et on reçoit alors de grands secours par la force de son intercession auprès de Dieu.

Traduction du manuscrit de la Cantilène d'Eulalie
Eulalie était une bonne jeune fille.
Elle avait le corps beau et l'âme plus belle encore.
Les ennemis de Dieu voulurent la vaincre;
Ils voulurent lui faire servir le Diable.
Elle n'écoute pas les mauvais conseillers
qui lui demandent de renier Dieu qui demeure au ciel là-haut,
Ni pour de l'or, ni pour de l'argent, ni pour des bijoux
Ni par la menace ni par les prières du roi.
Rien ne put jamais la faire plier ni amener
La jeune fille à ne pas aimer toujours le service de Dieu.
Et pour cette raison elle fut présentée à Maximien
Qui était en ces temps-là le roi des païens .
Il lui ordonna, mais peu lui chaut,
De renoncer au titre de chrétienne.
Elle rassemble sa force.
Elle préfère subir la torture plutôt
Que de perdre sa virginité.
C'est pourquoi elle mourut avec un grand honneur.
Ils la jetèrent dans le feu pour qu'elle brûlât vite.
Elle n'avait pas commis de faute, aussi elle ne brûla point.
Le roi païen ne voulut pas accepter cela.
Avec une épée, il ordonna de lui couper la tête.
La jeune fille ne protesta pas contre cela.
Elle veut quitter le monde; elle prie le Christ.
Sous la forme d'une colombe, elle s'envole au ciel.
Prions tous qu'elle daigne intercéder pour nous,
Afin que le Christ ait pitié de nous
Après la mort et nous laisse venir à lui
Par sa clémence
.


Office oriental en grec à sainte Eulalie, composé par le protopsaltis Panagiotis Somalis :
http://membres.lycos.fr/stmaterne/psomalis/eulalia.pdf
Il est demandé à celles et ceux qui célèbreront cet Office de bien vouloir y commémorer pour Panagiotis les personnes suivantes :
a. son défunt père Michael, parti pour le Royaume éternel le 21/2/2005
b. l'évêque de Telmessos, mgr Hristoforos, qui a été 8 ans évêque auxiliaire à Londres et son père spirituel durant leur séjour commun en Angleterre.

Saint Eulalie . Icone écrite par Irina Kouzmina ( Кузьмина Ирина )
publiée avec l'aimable autorisation de notre archimandrite Basile (Pasquiet)
belle hymne de saint Bède le Vénérable à toutes ces martyres de l'Église, sur la page pour sainte Cécile :
http://stmaterne.blogspot.com/2006/11/sanctae-caecilia-ora-pro-nobis.html









09 décembre 2016

Père spirituel, c'est quoi? (St Nikon)


Un père spirituel, c'est comme un panneau de signalisation : il ne fait qu'indiquer la direction. Mais vous devez vous-même suivre le chemin.
Saint Nikon d'Optina

08 décembre 2016

Comment avancer dans la vie spirituelle (bx Seraphim Rose)


Ne critiquez ni ne jugez les autres. Regardez les comme si chacun était un ange, justifiant leurs erreurs et leurs faiblesses, et ne condamnant que vous-même comme étant le pire des pécheurs. Telle est la toute première étape pour n'importe quelle sorte de vie spirituelle.
Staretz Seraphim Rose

07 décembre 2016

Le Carême de la Nativité, c'est aussi un Carême!

Que ton esprit jeûne des vaines pensées.
Que ta volonté jeûne des mauvaises intentions.
Que tes yeux jeûnent des mauvais regards..
Que tes oreilles jeûnent des chansons malsaines et des ragots calomnieux.
Que tes paroles jeûnent de la calomnie, de la condamnation, du mensonge, de la flatterie et de la grossièreté.
Que tes mains jeûnent de la violence et de l'accaparement du bien d'autrui.
Que tes jambes jeûnent en n'empruntant pas les chemins du mal.
Ceci est aussi un jeûne Chrétien, dans lequel le Seigneur nous attend.

Archimandrite Jean Krestiakyn

(merci Laurence G. pour le coup de pouce de relecture de la traduction!)



Да постится ум твой от суетных помышлений;
да постится воля твоя от злого хотения;
да постятся очи твои от худого видения;
да постятся уши твои от скверных песней и шептаний клеветнических;
да постится язык твой от клеветы, осуждения, лжи, лести и сквернословия;
да постятся руки твои от биения и хищения чужого добра;
да постятся ноги твои от хождения на злое дело.
Вот это и есть христианский пост, которого ждет от нас Господь.

архим. Иоанн (Крестьянкин)

06 décembre 2016

Saint Nicolas dans nos villes

"Tout va bien, excellence, nous avons arrêté l'individu qui tentait d'usurper votre identité"

Hélas chez nous, c'est dans le coeur des gens que l'identité a été usurpée. A force de parler de Dieu comme d'une valeur, d'autres valeurs ont pris le pas.

Que saint Nicolas nous vienne en aide.

05 décembre 2016

Concentrez-vous sur l'essentiel

"Notre religion est parfaitement et profondément conçue. C'est aussi ce qui la rend si précieuse. En la suivant, dans votre vie spirituelle, élancez-vous dans vos tâches quotidiennes simplement, facilement, et sans forcer. L'âme est sanctifiée et purifiée par l'étude des Pères, par le biais de la mémorisation des Psaumes et des passages des saintes Écritures, par le chant d'hymnes et par la répétition de la Prière de Jésus.
Dès lors, consacrez vos efforts à ces choses spirituelles et ignorez toutes les autres choses."
Saint Porphyrios, Blessé par l'Amour





“Our religion is perfectly and profoundly conceived. What is simple is also what is most precious. Accordingly, in your spiritual life engage in your daily contest simply, easily, and without force. The soul is sanctified and purified through the study of the Fathers, through the memorization of the psalms and of portions of Scripture, through the signing of hymns and through the repetition of the Jesus Prayer.

Devote your efforts, therefore, to these spiritual things and ignore all the other things.”
St. Porphyrios, Wounded by Love

02 décembre 2016

Marché de Noël caritatif à Bruxelles, Overijse & Leuven (décembre 2016)

Les soeurs du Monastère orthodoxe de Biélorussie vous attendent à leur salon de Noël!

Elles seront très heureuses de vous accueillir dés le SAMEDI 3 décembre 9h30 au 1 er étage de la librairie UOPC (Avenue Gustave Demey 14-16, 1160 Bruxelles). L’exposition sera accessible du lundi au samedi de 9h30 à 19h jusqu’au SAMEDI 14 janvier 2017 inclus

Détails complémentaires sur le site : http://www.uopc.eu ou par e-mail sainte.elisabeth@gmail.com

Les «missions» de leur Communauté sont de venir en aide aux nombreux enfants handicapés mentaux dont elles ont la charge, mais aussi aux hommes et femmes sans abri qui ont besoin de soutien et d’assistance.

«Il y a plus de deux mille ans, les Mages ont offert à l’Enfant Jésus de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Aujourd’hui, nous aussi, nous cherchons à apporter au Seigneur notre modeste offrande qui est le travail pour les oeuvres de bienfaisance et l’amour du prochain, - disent les soeurs. Passer la fête de la Nativité du Christ parmi no amis en Belgique est une grande joie pour nous».

Les soeurs vous proposent une gamme très variée de produits manufacturés au monastère, réalisés avec amour et dans la prière.

Voici un aperçu de leur programme :

Samedi 3 décembre à 13h: Bénédiction à l’occasion de l'ouverture

Vendredi 16 decembre à 19h: Rencontre des Amis du Monastère « Couverts des ailes de l'Ange Blanc de Moscou », agapes et partage fraternel.

Mardi 6 décembre et lundi 19 décembre à 17h:
Fêtes pour les enfants
« Notre Père Saint Nicolas » et « Lumière de Noël ». Jeux-concours et surprises pour vous et vos enfants!
Spectacle, jeux-concours et surprises pour nos petits visiteurs.

Chaque mardi et jeudi du 6 au 22 decembre à 19 h :
MASTER-CLASSE DES TABLEAUX EN MOSAIQUE DE PIERRES PRECIEUSES
Les icônes et les tableaux réalisés en minéraux et pierres semi-précieuses, sont produits par des artisans qui maîtrisent une technique rare et remarquable. On utilise les couleurs vives et riches de la malachite, de la turquoise et bien d'autres minéraux. Vous allez découvrir comment on pratique cette technique et créer vous-même votre petit «chef-d'œuvre»

Si vous souhaitez participer à cette master-classe? Alors contactez les Soeurs par e-mail:

sainte.elisabeth@gmail.com (avec la mention : Inscription à la master-classe)

Les mercredis 7 et 14 decembre à 19 h:
Deux soirées consacrées aux «Vertus curatives de l’herboristerie».
Une soeur vous expliquera les multiples propriétés de nos produits monastiques de santé (miel, tisanes, sirops, pommades, crèmes...) fabriqués dans la prière. Une dégustation est offerte.

Deux autres adresses de Marché de Noël des soeurs :

Kerk in Nood
Abdij van Park 5, 3001 Leuven
(du 6 au 16 decembre)

Oude Klooster Maleizen
Terhulpsesteenweg 708
3090 Overijze
(du 3 au 4 décembre)








01 décembre 2016

L'enfant sait bien comprendre où est la joie (p. Schmemann)

Durant l'enfance, nous avons la capacité de comprendre, non pas intellectuellement, mais avec tout notre être, qu'il n'y a pas de plus grande joie sur terre que d'être à l'église, de participer aux offices de l'église, de respirer les parfums du Royaume des Cieux, qui est "la joie et la paix du Saint Esprit." Protopresbytre Alexander Schmemann
P. John






"In childhood we have the capacity to understand, not intellectually, but with our whole being, that there is no greater joy on earth than to be in Church, to participate in Church services, to breathe the fragrance of the Kingdom of Heaven, which is 'the joy and peace of the Holy Spirit'. " (Protopresbyter Alexander Schmemann)

Fr. John

30 novembre 2016

Recettes de carême (livre)

Livre de recettes collectées parmi les paroissiennes
paroisse orthodoxe des saints Anargyres Come et Damien
260a chaussée Brunehault
7134 Péronnes-lez-Binche
Belgique
http://www.saintsanargyres.be

29 novembre 2016

Péché, honte, courage et repentance (saint Jean)

Soyez très attentifs à ceci : après le péché vient la honte; le courage vient après le repentir. Avez-vous fait attention à ce que j'ai dit? Satan inverse l'ordre : il donne le courage pour pécher, et la honte pour le repentir.
Saint Jean Chrysostome, homélie 8, Le repentir et l'aumône





Pay attention carefully. After the sin comes the shame; courage follows repentance. Did you pay attention to what I said? Satan upsets the order; he gives the courage to sin and the shame to repentance.
St. John Chrystotom, Homily 8, On Repentance and Almsgiving (Fathers of the Church Patristic Series)