"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 avril 2018

Pentecostaire en français

Ce soir, nous fêterons Pâques, donc dès demain, ces livres-ci nous accompagnerons au quotidien:



4 volumes (illustration : ancienne et nouvelle version FR)
Existe en version FR et version bilingue FR-GR

Tarifs & commandes
http://saintsanargyres.be/publications.html

Καλή Ανάσταση και Χρόνια Πολλά

05 avril 2018

Comment être guidé par Dieu? (st Silouane)

C'est un grand bien de s'être soumis à la volonté de Dieu. Alors le Seigneur seul est dans l'âme, et aucune autre pensée, et elle prie Dieu avec un esprit pur.
Quand l'âme est entièrement livrée à la volonté de Dieu, alors le Seigneur lui-même commence à la guider, et l'âme apprend directement de Dieu.
Saint Silouane l'Athonite





It's a great good to be given over to the will of God. Then the Lord alone is in the soul, and no other thought, and she prays to God with a pure mind.
When the soul is entirely given over to the will of God, then the Lord Himself begins to guide her, and the soul learns directly from God.
Saint Silouan the Athonite

04 avril 2018

L'attention spirituelle (st Théophane)

Dans les affaires quotidiennes, vous ne savez rien faire correctement sans attention ; et dans les affaires spirituelles, l'attention prend la première place.
Saint Théophane le Reclus





(photo : saint Gabriel de Géorgie)

In everyday affairs you cannot do anything properly without attentiveness; and in spiritual matters, attentiveness takes the first place.
St Theophan the Recluse

03 avril 2018

La Compassion du Seigneur (st Martin)

"La Compassion du Seigneur n'est jamais plus proche que lorsque l'épreuve survient."
Saint Martin de Tours





"The Lord's Compassion is never closer than when the trial comes."
St. Martin of Tours

02 avril 2018

Si vous prenez le chemin du Christ (st Théophane)

Si vous prenez le chemin du Christ, vous entrerez sans aucun doute dans le Royaume de la lumière, qui ne vous embrassera pas de l'extérieur, mais qui surgira de l'intérieur.
Saint Théophane le Reclus





If you go in Christ’s path, you will undoubtedly enter into the realm of light, which will not embrace you from without, but will come forth from within.
St Theophan the Recluse

01 avril 2018

Comment aider ceux qui mènent une mauvaise vie (metr. Antoine)

Si, en regardant quelqu'un, nous ne voyons pas la beauté intérieure de cette personne, nous ne pouvons rien lui apporter. On n'aide pas une personne en discernant ce qui y est mal, ce qui y est laid, ce qui y est déformé. Le Christ a regardé tous ceux qu'Il a rencontrés, la prostituée, le voleur, et a vu la beauté qui s'y cachait. Peut-être qu'elle était déformée, peut-être endommagée, mais c'était de la beauté, et ce qu'Il a fait, c'était de faire ressortir cette beauté.
Métropolite Antoine (Bloom) de Sourozh





Unless we look at a person and see the beauty there is in this person, we can contribute nothing to him. One does not help a person by discerning what is wrong, what is ugly, what is distorted. Christ looked at everyone He met, at the prostitute, at the thief, and saw the beauty hidden there. Perhaps it was distorted, perhaps damaged, but it was beauty none the less, and what He did was to call out this beauty.
Metropolitan Anthony (Bloom) of Sourozh

31 mars 2018

La béatitude intérieure (st Théophane)

La béatitude intérieure existe toujours chez ceux qui sont en union vivante avec le Seigneur.
Saint Théophane le Reclus




Inner blessedness always exists among those who are in a living union with the Lord.
St Theophan the Recluse

30 mars 2018

La douce arme de la prière (p. Cleopa)

"L'ennemi courra comme un âne sauvage loin de l'homme qui a goûté la douceur de la prière."
Staretz Cleopa Illie de Roumanie



"The enemy will run like a wild ass from the man who has tasted the sweetness of prayer."
Elder Cleopas of Romania

29 mars 2018

athéisme (réflexion humoristique)

L'athéisme, c'est comme lire un roman mais croire que personne ne l'a écrit.
p. Stephen Freeman




Atheism is like reading a novel but believing that nobody wrote it.
Fr. Stephen Freeman

28 mars 2018

L'Église Orthodoxe de tradition russe en Angleterre et la crise politique (communiqué)

Dans le cadre de la crise actuelle des relations diplomatiques entre le Royaume-Uni et la Fédération de Russie, nous avons reçu de nombreuses demandes de commentaires. Afin de clarifier certains malentendus évidents, nous tenons à préciser ce qui suit :
1. L'Église orthodoxe russe n'est pas une Église d'État, mais elle est complètement indépendante des divers États dans lesquels elle exerce son ministère. Nos évêques ne sont pas nommés par le Premier ministre ou tout autre politicien, mais par les autres évêques.
2. De même que vous n'avez pas besoin d'être Romain pour être catholique romain, de même vous n'avez pas besoin d'être Russe pour être orthodoxe russe et appartenir à une Église qui compte plus de 70 nationalités dans le monde entier ! Ici, en Grande-Bretagne, notre clergé et nos paroissiens sont variés en ce qui concerne leurs origines ethniques et nationales. Beaucoup de gens venus des territoires de l'ex-Union soviétique se sont installés ici, ont épousé des gens du pays et ont acquis la citoyenneté britannique.
3. En ce qui concerne la crise politique actuelle, nous continuerons à prier ardemment pour Sa Majesté la Reine, les autorités civiles et les forces armées, comme nous l'avons fait au cours des 300 dernières années de notre présence ici.
4. De même, nous prions pour le rétablissement de ceux qui ont été blessés dans l'attaque maléfique et criminelle de Salisbury, et pour la paix dans le monde entier.
Service de presse du diocèse de Sourozh
Église orthodoxe russe en Grande-Bretagne et en Irlande
16 mars 2018




On the Relationship of the Russian Orthodox Church to Current Events »
16-03-2018
http://www.sourozh.org/maineng/2018/3/16/on-the-relationship-of-the-russian-orthodox-church-to-curren.html
In connection with the current crisis in diplomatic relations between the UK and the Russian Federation, we have received many requests for comment. In order to clarify certain evident misunderstandings, we wish to state the following:
1. The Russian Orthodox Church is not a State Church, but is completely independent of the various States in which she exercises her ministry. Our bishops are not nominated by the Prime Minister or any other politician, but by the other bishops.
2. Just as you do not have to be Roman in order to be Roman Catholic, so you do not have to be Russian in order to be Russian Orthodox and to belong to a Church which includes over 70 nationalities worldwide! Here in Britain both our clergy and our parishioners are diverse with respect to their ethnic and national origins. Many people who came from the territories of the former Soviet Union have settled here, married local people and acquired British citizenship.
3. As regards the present political crisis, we shall continue to pray ardently for Her Majesty the Queen, the civil authorities and the armed forces, just as we have done over the last 300 years of our presence here.
4. Likewise we pray for the recovery of those injured in the evil and criminal attack in Salisbury, and for the peace of the whole world.
Media Service of the Diocese of Sourozh
Russian Orthodox Church in Great Britain and Ireland
16 March 2018

25 mars 2018

Se réconcilier avec Dieu (st Syméon)



"Le but de tous ceux qui vivent en Dieu est de plaire à notre Seigneur Jésus-Christ et de se réconcilier avec Dieu le Père en recevant l'Esprit Saint, assurant ainsi leur Salut. Car c'est en cela que consiste le Salut de toute âme. Si ce but et cette activité manquent, tout autre oeuvre est inutile et tous les autres efforts sont vains. Tout chemin de vie qui n'y mène pas est sans profit."
Saint Siméon le Nouveau Théologien, Philocalie






“The aim of all those who live in God is to please our Lord Jesus Christ and become reconciled with God the Father through receiving the Holy Spirit, thus securing their salvation, for in this consists the salvation of every soul. If this aim and this activity is lacking, all other labour is useless and all other striving is in vain. Every path of life which does not lead to this is without profit.”
St. Simeon the New Theologian, Philokalia

24 mars 2018

L'impossible relation humaine devient possible en Dieu (p. Schmemann)


L'amour chrétien est "la possible impossibilité" de voir le Christ en tout autre homme, quel qu'il soit, et que Dieu, dans Son plan éternel et mystérieux, a décidé d'introduire dans ma vie, ne serait-ce que pour quelques instants, non pas comme une occasion pour "une bonne action" ou un exercice de philanthropie, mais comme le début d'une camaraderie externe en Dieu Lui-même.
P. Alexander Schmemann

23 mars 2018

Agir en secret ou ouvertement? (s. Nicolas)


Nous devons nous rappeler que quoi que nous fassions, que ça soit ouvertement ou en secret, nous le faisons en présence de notre ange gardien.
Saint Nicolas Velimirovic, évêque de Zicha

22 mars 2018

21 mars 2018

Râler contre ses épreuves les aggrave souvent (st Païssios)

Râler contre ce qui ne va pas, ça vient du mal-être et ça peut être vaincu la doxologie (la louange). Le grognement engendre le grognement et la doxologie engendre la doxologie. Quand quelqu'un ne se plaint pas d'un problème qui le dérange, mais loue plutôt Dieu, alors le diable est frustré et s'en va vers quelqu'un d'autre qui se plaint, afin que tout aille encore plus mal pour lui. Plus on grogne, plus on s’effondre. Parfois, le diable nous trompe et nous rend incapables d'être satisfaits de quoi que ce soit; cependant, on peut célébrer toutes choses d'une manière spirituelle, avec la louange, et s’assurer la bénédiction constante de Dieu.
Saint Païssios l’Athonite




Grumbling is caused by misery and it can be put aside by doxology (giving praise). Grumbling begets grumbling and doxology begets doxology. When someone doesn't grumble over a problem troubling him, but rather praises God, then the devil gets frustrated and goes off to someone else who grumbles, in order to cause everything to go even worse for him. You see, the more one grumbles, the more one falls into ruin. Sometimes the devil deceive us and makes us unable to be pleased with anything; however, one can celebrate all things in a spiritual manner, with doxology, and secure God's constant blessing.
St Paissios of Athos

20 mars 2018

L'église est un hôpital, donc tous ses membres sont des malades en soins (st Jean)

L'église est un hôpital, et non une salle d'audience (de tribunal) pour les âmes. Elle ne condamne pas au nom des péchés, mais elle accorde la rémission des péchés.
Saint Jean Chrysostome




The church is a hospital, and not a courtroom for souls. She does not condemn on behalf of sins, but grants remission of sins.
Saint John Chrysostom

19 mars 2018

Que chercher dans la Bible?


"Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui Me rendent témoignage,  et vous ne voulez pas venir à Moi pour avoir la vie! "
Jn 5,39-40

18 mars 2018

L'église, c'est juste le dimanche?


"Comme si le dimanche ne suffisait pas, à présent il voudrait que nous menions une vie pieuse au quotidien..."

(Une scène vécue car un leitmotiv en homélie chez notre prêtre :-))))

15 mars 2018

Le Grand Carême et les disputes ecclésiales (patr. Jean X)


L'Église du Christ est étrangère aux querelles partisanes, divisions et disputes; elle ne reconnaît que le zèle pour Dieu, un zèle qui enflamme nos coeurs. L'Église du Christ ne déverse pas sur les réseaux sociaux et dans les médias un flot de menaces, diffamations ou mépris.
Patriarche Jean X d'Antioche

12 mars 2018

10 mars 2018

Jeûner réellement (st Basile)


Le véritable jeûne, c'est rejeter le mal, surveiller ses paroles, évacuer toute haine, et se débarrasser de la jalousie, des paroles mauvaises, du mensonge, et de la trahison des engagements.
Saint Basile le Grand

07 mars 2018

Saint Paul de Thèbes, dit saint Paul le (très) simple, disciple de saint Antoine et ermite (+ 341)


La simplicité du coeur humain est d'une grande valeur auprès de la nature simple du Dieu tout-puissant.
Saint Grégoire le Grand, Dialogues, livre 3, chapitre 15

Tropaire de Saint Paul le Simple ton 8
En toi, Ô Vénérable Père Paul,
L'Image de Dieu brilla alentour,
Car tu portas ta Croix et suivis le Christ.
Ce faisant, tu nous enseignes à ne pas nous attacher à la chair qui passe,
Mais de prendre soin de notre âme qui est immortelle,
Et c'est pour cela que ton âme se réjouit à jamais avec les Anges!




Ce Saint fut surnommé le Simple, parce qu'il était exempt de toute malveillance et à cause de son ignorance de toutes les connaissances humaines. Il fut un des plus célèbres disciples de saint Antoine le grand, et peut-être le plus ancien.
Il embrassa fort tard la vie monastique, ayant vécu dans le mariage jusqu'à l'âge de soixante ans ou environ, dans un village de la Thébaïde, où il faisait le métier de laboureur.
L’ayant surprise en adultère, la mauvaise conduite de sa femme le détermina à se retirer dans la solitude. Après avoir erré huit jours dans le désert, il arriva au lieu où saint Antoine demeurait et prit la résolution d'être le disciple d'un si excellent maître.
Il frappa à la porte de la cellule du Saint, et lui exposa son projet d’embrasser la vie monastique. Mais Antoine, jugeant qu'il était trop vieux pour imiter sa vie à cet âge, lui dit d'aller plutôt dans quelque village gagner sa vie du travail de ses mains, ou s'il avait absolument résolu de quitter le monde, d'entrer chez des moines conventuels, dont les pratiques étaient moins austères que celles des anachorètes, et dont il serait encore mieux secouru dans sa vieillesse. Et après cette réponse, il se renferma dans sa cellule.
Paul ne se rebuta point: il demeura au même endroit, en attendant que le Saint ouvrit de nouveau sa porte, et qu'il accordât à sa persévérance ce qu'il lui avait d'abord refusé. Il passa aussi trois jours et trois nuits à attendre avec une humble patience, jusqu'à ce qu'au quatrième jour saint Antoine étant sorti, il se présenta encore devant lui, lui adressa de nouvelles demandes, et protesta qu'il voulait mourir en ce lieu. Le Saint, qui s'aperçut qu'il n'avait aucune nourriture en provision, craignit qu'un si long jeûne, auquel il n'était pas accoutumé, ne mit Paul en danger de mourir, et que sa conscience n'en fût chargée. Il le reçut donc, mais dans la résolution de l'obliger à se retirer ensuite de lui-même, en le dégoûtant par les rudes épreuves auxquelles il le soumettrait, car il ne pouvait se persuader qu'il supporterait les travaux de la vie solitaire dans un âge si avancé.
Il lui dit donc qu'il pouvait réussir à se sanctifier, s'il voulait se soumettre entièrement à l'obéissance; ce que Paul lui promit dans la sincérité de son coeur. La première preuve qu'il exigea de sa soumission fut de demeurer en prière hors de la cellule, et de n'en pas bouger jusqu'à ce qu'il vint lui apporter de quoi travailler; pendant ce temps-là, il se renferma dans sa cellule, observant discrètement par sa fenêtre s'il s'acquittait bien de ce qu'il lui avait prescrit. Il le laissa ainsi exposé à l'ardeur du soleil dans le jour, et à la fraîcheur de la nuit, sans que Paul changeât jamais de situation, ni se détournât de sa prière.
Après cette longue et pénible épreuve où le Saint eut tout lieu d'admirer sa docilité et sa patience, il apporta des branches de palmier, et lui dit de travailler de la manière qu'il lui verrait faire; et quand il eut fini l'ouvrage, il lui montra qu'il n'avait pas bien travaillé, et lui ordonna de le défaire, pour le refaire en mieux, ce qui rendit le travail encore plus long et plus pénible; ce que Paul fit, sans qu'il parût sur son visage la moindre marque d'inquiétude.
Saint Antoine lui proposa ensuite de manger, et lui ordonna de dresser la table, sur laquelle il mit quatre pains de 200g qui devaient faire tout le repas. Il était naturel qu'après un si rude travail et un si long jeûne, Paul s'y portât avec avidité; et c'était où le Saint l'attendait pour bien juger de son obéissance; mais le disciple, qui voulait se conformer en tout à son maître, l'observait autant qu'il en était observé, afin de se régler sur lui, et ne montra pas moins d'indifférence que le Saint pour les pains qui étaient devant ses yeux.
Il attendit sans peine que son maître eût récité douze Psaumes et douze prières, qu'il fit aussi avec lui avant de se mettre à table, et par surcroît de modération, il se soumit avec la même docilité, quand le Saint, au lieu de lui permettre de manger, voulut qu'il se contentât d'avoir vu la table dressée, lui ordonna d'aller se coucher, sans avoir pris aucune nourriture, l'éveilla à minuit pour prier, et ne lui dit enfin de manger que le lendemain au soir, après avoir récité de nouveau les douze Psaumes et les autres prières.
Il fut permis alors à Paul de prendre son repas. Mais toujours plus attentif à imiter son maître, il ne voulut manger qu'un pain comme il lui vit faire, quoique le Saint le pressât d'en manger davantage, alléguant pour raison qu'il voulait être moine comme lui; parce que saint Antoine lui avait dit qu'il ne mangeait qu'un pain du fait qu'il était moine.
Après quelque temps passé en de pareilles épreuves, pendant lesquelles saint Antoine avait augmenté ses austérités, pour voir s'il n'en serait pas découragé, et ayant eu tout sujet d'être satisfait de son obéissance et de sa ferveur, il lui dit enfin: "Mon frère, si tu peux vivre tous les jours comme tu l’as ces jours-ci, j’accepte que tu demeure avec moi». A quoi il répondit: "Je ne sais pas si vous avez quelque chose de plus difficile à me prescrire; mais je ne sens pas de peine à pratiquer ce que je vous ai vu faire jusqu'à présent". Alors saint Antoine, ne doutant plus que Dieu ne le lui eût envoyé pour imiter son genre de vie, le reçut tout à fait sous sa conduite par ces consolantes paroles qu'il lui dit: " Mon frère, te voilà devenu moine au nom de notre Seigneur!"
Paul, ainsi déclaré moine par son bienheureux Père, s'appliqua de toute l'affection de son coeur à se conformer à ses avis salutaires, et le Saint de son côté lui donna tous ceux qui pouvaient le conduire à la perfection monastique. Il lui recommanda, entre autres choses, d'adoucir par le travail des mains les peines de la solitude; d'élever fréquemment son esprit à Dieu, tandis que ses doigts seraient occupés à des ouvrages matériels; de ne manger que le soir, et de ne se rassasier jamais, surtout concernant la boisson, ne fût-ce qu'avec de l'eau.
Comme saint Antoine comprenait qu'il devait le faire marcher par la voie de l'obéissance, il ne cessa de l'éprouver sur cette vertu, et de lui en faire produire des actes, lui commandant souvent des choses qui paraissaient choquer la raison, afin qu'il ne trouvât jamais à redire à ce qu'il lui commanderait, et qu'il parvint à ce parfait renoncement du jugement propre, qui fait qu'on ne discute pas ce qu’a recommandé son père spirituel.
Ainsi il lui ordonna une fois de tirer durant tout un jour de l'eau d'un puits, et de la répandre à terre. Il lui dit de même de défaire des paniers qu'il avait faits, et de les refaire à nouveau; de découdre son habit, puis de le coudre, et après de le découdre encore; et dans une rencontre, comme on lui avait porté un pot de miel, il lui ordonna de le casser, de laisser répandre le miel, et ensuite de le ramasser avec une coquille, lui recommandant de prendre garde qu'il ne s'y mettait aucun déchet; et dans toutes ces choses l'obéissance de Paul fut toujours rapide et décidée.
Il était même si attentif aux moindres signes de saint Antoine, qu'il les prenait tous à la lettre, comme s'ils eussent été des ordres de Dieu. Quelques solitaires des plus renommés étant venus voir le Saint, on vint à parler des matières les plus élevées de la vie spirituelle, et on entra ensuite dans un long échange au sujet de Jésus-Christ et des prophètes. Paul était présent, et demanda avec simplicité si les prophètes étaient avant Jésus-Christ, ou Jésus-Christ avant les prophètes. Saint Antoine rougit pour lui d'une demande si peu sensée; lui fit signe avec beaucoup de douceur, selon qu'il avait coutume d'en user envers des plus simples, de se retirer et de se tenir dans la silence.
Paul obéit si scrupuleusement à cet ordre, qu'il ne parlait plus du tout, et ne paraissait pas même avec les autres frères. On en avertit saint Antoine, qui lui en demanda la raison, et quand il l'eut apprise de sa bouche, admirant son exactitude à obéir à un ordre qu'il n'avait pas prétendu étendre si loin, il dit aux autres solitaires: " En vérité, celui-ci nous condamne tous; car au lieu que nous n'écoutons pas Dieu qui nous parle du haut du Ciel, vous voyez comment il observe la moindre parole qui sort de ma bouche".
Le Saint se servait aussi souvent de l'exemple de Paul auprès des frères, pour montrer que ceux qui veulent se rendre parfaits, ne doivent pas se conduire par eux-mêmes, ni suivre trop leurs propres sentiments, bien qu'ils leur paraissent justes; mais qu'il faut avant toutes choses s'accoutumer à renoncer à soi-même, surtout à sa propre volonté, conformément à l'exemple de notre Seigneur Jésus-Christ, qui disait qu'Il n'était pas venu dans le monde pour faire Sa volonté, mais pour accomplir celle de Son Père céleste.
Ce fut en effet par les grands progrès que son bienheureux disciple fit dans ce renoncement, qu'il arriva à une si haute perfection, que saint Antoine ne le regarda plus comme un élève, mais comme un solitaire qui pouvait vivre seul, et il lui bâtit pour cela une cellule à 1km environ de la sienne, en lui disant: "Te voilà devenu moine par la grâce de Jésus-Christ, demeure donc maintenant en solitaire, afin que tu apprennes à combattre contre les démons, et souviens-toi que ces fréquents combats qu'il faut soutenir dans le désert, nous obligent à une prière perpétuelle, qui est d'ailleurs un grand moyen pour acquérir la perfection".
Après cette séparation, le Saint ne cessait pas de venir le voir de temps en temps dans sa nouvelle retraite; et il avait la consolation de le trouver toujours occupé à exécuter fidèlement tout ce qu'il lui avait prescrit.
Paul eut passé à peine un an dans sa nouvelle cellule, que Dieu voulut manifester en lui l’appréciation qu’Il fait de la simplicité et de l'obéissance, et confirmer avec éclat l'estime que saint Antoine avait de sa vertu. Il lui accorda le don des miracles, et surtout une grâce si puissante pour chasser toutes sortes de démons des corps des possédés, qu'il faisait de plus grands prodiges, et même en plus grand nombre, que son bienheureux maître; en sorte qu'il devint très célèbre en peu de temps et qu'on venait à lui de bien loin pour être guéri.
Saint Antoine craignit que cette foule n'obligeât Paul à fuir dans le fond du désert, depuis qu'il avait goûté les ravissantes douceurs de la contemplation et de la solitude. Il lui recommanda de ne pas le quitter et se chargea de recevoir ceux qui venaient le voir; mais lorsqu'il se trouvait des malades ou des possédés qu'il ne pouvait guérir, il les lui envoyait, étant persuadé qu'il avait reçu en cela une grâce plus étendue; et en effet, Paul ne manquait jamais de les guérir.
Sa simplicité lui faisait avoir une extrême confiance en Dieu : on lui amena un jour un jeune homme possédé d'un démon des plus opiniâtres, et si furieux qu'il proférait des blasphèmes contre le ciel, et déchirait tous ceux qui osaient l'approcher. Le Saint, après avoir longtemps prié en vain avec ferveur, dit à Dieu: "En vérité, je ne mangerai à partir d'aujourd'hui si Tu ne le guéris pas." Et aussitôt, Dieu exauça cette personne qui l'aimait avec tendresse et qui Lui était si chère, et le possédé fut délivré.
Paul avait encore reçu la grâce particulière de connaître le fond du coeur de ceux qui entraient dans l'église, et l'état de leur conscience, qu'il voyait aussi clairement que les autres voient leur visage. Se trouvant à un monastère, où plusieurs des frères étaient assemblés pour parler des choses spirituelles, on se rendit à l'église après la conférence afin d’y célébrer les saints mystères. Paul observa ceux qui entraient, et il les voyait tous avec un visage lumineux, par lequel éclataient la joie et le bon état de leur âme, ayant chacun leur ange qui témoignait un grand contentement de leur sainte disposition. Mais il en vit un, dont la conscience souillée du péché le fit paraître à ses yeux le corps noir et couvert d'un sombre nuage, le démon le tenant lié, et son ange le suivant de loin en loin triste et abattu.
Quelque consolation qu'il eût de la vertu des autres, le déplorable état de celui-ci le toucha si fort, qu'il se mit à pleurer et à gémir, et demeura hors de l'église sans y vouloir entrer. Ceux des solitaires qui virent son affliction crurent que Dieu lui avait fait connaître que leur conscience était en mauvais état, et s'empressèrent de le lui demander, afin d'en faire pénitence. Mais il ne voulut rien dire, et demeura prosterné contre terre à la porte de l'église, ne cessant de pleurer et de gémir.
Il attendit que la sainte eucharistie fût achevée, pour voir si celui qui y avait assisté dans ces mauvaises dispositions n'en sortirait pas transformé. Mais Dieu, attentif à ses prières et à ses larmes, avait accordé à ce pécheur la grâce de la contrition et du repentir durant la Liturgie, et Paul le vit sortir avec une sainte joie peinte sur le visage, le corps aussi blanc qu'il lui avait paru noir auparavant; le démon ne le suivait plus que de loin, et son bon ange, qui était à son côté, témoignait un extrême contentement de sa conversion.
A cette vue, Paul se leva transporté hors de lui-même, dans l'admiration des miséricordes du Seigneur, et s'écria de toutes ses forces: "O bonté ineffable de Dieu ! O que sa compassion est grande ! O que son amour pour nous est immense !" Il courut en même temps se mettre sur un lieu éminent, et élevant sa voix de toutes ses forces, il disait: " Venez, venez voir les oeuvres de Dieu, combien elles sont merveilleuses. Venez voir comment il veut que tous soient sauvés, et qu'ils viennent à la connaissance de la vérité. Venez, adorons la Seigneur; prosternons-nous devant Lui, et disons:
C'est Toi seul, ô mon Dieu,  qui peut remettre les péchés ".
Tout le monde accourut autour de lui pour savoir ce que c'était. Il leur rapporta ce que Dieu lui avait fait connaîte et pria celui en qui il avait vu un si heureux changement, de dire comment il s'était fait en lui. Celui-ci ne put désavouer la vérité : il déclara qu'il avait vécu jusqu'alors dans le péché, mais qu'ayant entendu lire dans l'église un passage d'Isaïe, où Dieu promet de pardonner à ceux qui se convertiront sincèrement, il était rentré en lui-même, et avait adressé à Dieu cette prière dans le sentiment d'un vif repentir: " Mon Dieu, qui es venu en ce monde pour sauver les pécheurs, et qui nous a fait, par Ton prophète, les promesses que je viens d'entendre; fais-m'en ressentir l'effet, quoique je sois un grand pécheur et très indigne de Ta grâce. Je Te promets de tout mon coeur que dès ce moment je renonce au péché, que je n'y retomberai plus, et que je Te servirai désormais avec une conscience pure. Reçois-moi donc à présent, ô mon Dieu! puisque je veux faire pénitence. Pardonne à un pécheur qui Te supplie de lui remettre son péché, et qui renonce sincèrement au péché ".
La confession publique de ce pénitent édifia tous les assistants, ils n'admirèrent pas moins la miséricorde de Dieu, que la connaissance qu'Il avait donnée à Son serviteur de l'état de cet homme, et de la grâce qu'Il lui avait faite ; et ils en rendirent au Seigneur, à haute voix, de grandes actions de grâces.
Dieu révéla encore à Son serviteur le pardon qu'il avait accordé à la pénitente Thaïs. (1)

Vie des Pères des déserts d'Orient, dans l’Histoire Lausiaque de Pallade

(1) Voir saint Paphnuce et sainte Thaïs au 8 octobre.

03 mars 2018

Pèlerinage orthodoxe à Saint Domitien à Huy le 10 mars 2018 (bedevaart)

Pèlerinage à Saint Domitien / Bedevaart aan H. Domitianus van Hoei
samedi / zaterdag 10.03.2018




Rendez-vous à 10 h devant la Collégiale Notre-Dame et Saint-Domitien de Huy
Parvis Théoduin de Bavière
4500 HUY

Exposé de la vie de saint Domitien (sous-Diacre Jean)
Office d'intercession (Moleben / paraklesis) par les prêtres de différentes juridictions présents.
La collégiale ferme de 12h à 13h - pic-nic improvisé en ville.
Retour à 13 h pour ceux qui le souhaitent: visite guidée de la collégiale et de la crypte avec le trésor (par des spécialistes locaux).

Afspraak 10u vòòr de collegiale kerk Onze-Lieve-Vrouw en Domitianus van Hoei
Parvis Théoduin de Bavière
4500 HUY
Uitspraak over het leven van H. Domitianus (hypodiaken Jean)
Gebeddienst (Moleben) door de aanwezige priesters van verschillende juridicties
Het kerk sluit tussen 12u en 13u, dus nemen wij een  picknick ergens in stad.
Terugkeer in kerk om 13u voor wie het wenst, en begeleide bezoek van het kerk, crypt en het "schat" (door plaatselijke gids)




Pour celles et ceux qui viennent de Bruxelles & environs, possibilité de se joindre au groupe de la paroisse Saint-Job, contactez le recteur:
Voor degenen die vanuit Brussel & omgevingen vertrekken, mogelijkheid om zich toe te voegen aan groep van parochie Sint-Job, contacteer het rector :
https://www.egliserussememorial.be/Egliserusse/articles.php?lng=fr&pg=11


Pèlerinage orthodoxe à Saint Domitien de Huy
Un autocar partira de devant l’église Saint-Job, av. De Fré, à 9 heures.
Rendez-vous pour ceux qui viennent par leurs propres moyens à 10 heures dans la collégiale de Huy qui est très belle, et dont le vitrail en rosace est particulièrement remarquable.

-- Exposé de la vie du saint, suivi d'un Office de Moleben en l'honneur de Saint Domitien.
-- Promenade au centre de cette jolie petite ville très vivante (emporter son pique-nique : suivant le temps nous trouverons un endroit sympathique), car la collégiale est fermée de 12 à 13 heures.
-- à 13 heures visite guidée du trésor de la collégiale (châsse de saint Domitien, de saint Mengold…)
-- Retour à l’église Saint-Job vers 16h00.

В субботу 10 марта 2018
Православное паломничество к святому Домициану в Уи
Отъезд автобуса в 9 ч. 00 от Храма-памятника.
Для тех, кто доедет своим транспортом встретимся в 10 ч. 00 внутри прекрасного коллегиального собора св. Домициана (Collйgiale Saint-Domitien de Huy).

-- Житие св. Домициана
-- Молебен святому Домициану
-- Прогулка по центру этого милого красивого городка (захватить с собой пикник— в зависимости от
   погоды найдем кафешку или место на лоне природы) коллегиальный собор закрыт «на обед» от 12
   до 13 ч.00
-- В 13 ч.00 посещение сокровищницы собора с высококвалифицированным экскурсоводом (рака св.
   Домициана, св. Менголда...)
--Возвращение в Храм-памятник около 16 ч. 00
src : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Huy_051027_(35).JPG
photo Jean-Pol Grandmont@wikipedia

25 février 2018

frère José Muñoz, du Mont-Athos à Optino, le Pèlerin de la Portaïtissa et Martyr (livre)


José Muñoz, devenu moine Ambroise au Mont-Athos, humble gardien de l’Icône de la Portaïtissa, est mort martyrisé en 1997.

L’auteur de ce livre, témoin direct et ami de José, eut la grâce de le rencontrer souvent et de l’accueillir chez lui avec l’Icône. À notre demande, il accepta avec humilité d’écrire l’histoire de sa vie. Mais ces pages bouleversantes, exigeantes de vérité, nous entraînent bien au-delà d’une biographie. Telle une icône, ce livre ouvre la porte de l’Invisible illuminant le chemin du Royaume, celui qu’a emprunté le pèlerin José, effacé derrière la Toute-Pure. Consumé d’amour pour Dieu, il livra jusqu’au bout le bon combat.

« Nous allons parler d’un martyr de notre temps, écrit Claude-Lopez-Ginisty dans son Avant-propos. Il vivait en esprit avec les martyrs de tous les temps et de tous les lieux (…). Il fut sur notre terre des vivants un homme simple marchant pieusement vers le Ciel où il demeure à présent. Il obtint du Christ par sa prière fervente le don précieux d’une icône miraculeuse qu’il accompagna dans le monde et donna sa vie pour que ses frères l’aient en abondance de guérisons et de grâces. Il devint moine secrètement au Mont-Athos. Il fut torturé à mort à Athènes où il reçut la couronne du martyre. Du Mont-Athos en Grèce, à Optino en Russie, où on le vénère à présent, son itinéraire spirituel est constellée de bénédictions insignes. »

« (…) En rassemblant tous les témoignages de ceux qui l’ont connu, on s’aperçoit qu’il n’est pas réellement possible d’écrire autre chose que l’histoire de l’Icône et de frère Joseph. Cela est voulu. C’est que sa vie réelle fut celle de gardien fidèle de l’Icône et que son autre vie, il y renonça totalement en choisissant de devenir moine. Il disparut quand disparut l’Icône, c’était là sa seule vie véritable, elle était cheminement lent, sûr et douloureux vers le Ciel. Y ayant atteint enfin, il nous laisse le soin de méditer sur ce que fut son errance mystique sur la terre des vivants. »
José Muñoz :
ISBN 978-2-914857-30-7 (Kindle/e-pub/PDF) 4,30 Euros
ISBN  978-2-914857-31-4 (version papier – 180 pages) 13,00 Euros

Pour Commander en ligne:
http://editionsdudesert.com/produit/jose-munoz/

23 février 2018

Vos pensées et Dieu (st Clément)



Nous devons réaliser à quel point le Seigneur est proche, et donc qu'aucune de nos pensées ou raisonnements ne Lui sont cachés!
saint Clément, 3ème Presbytre de Rome

20 février 2018

Que faire pour être sauvé? (st Antoine)


- Que dois-je faire pour être sauvé?
- Ne fais pas confiance en ta propre droiture. Ne te soucie pas du passé. Et mets un frein à ta langue et à ton estomac!
Saint Antoine le Grand

15 février 2018

La veuve et ses 3 pièces de monnaie

L'argent est un bonheur humain abstrait, dès lors celui qui n'est plus capable d'apprécier le vrai bonheur humain,  est entièrement attaché à l'argent.
Arthur Schopenhauer



Money is an abstract human happiness, so who is no longer able to appreciate the true human happiness, is completely dedicated to it. 
Arthur Schopenhauer

13 février 2018

Simples règles de bonne vie (ancien Dobri)

La bonne volonté est juste et vraie. En elle, tout est bon. Nous ne devons pas mentir, pas voler, pas commettre d'adultère. Nous devons nous aimer les uns les autres de la même manière que Dieu nous aime.
ancien Dobri Dimitrov Dobrev (R.I.P. 13.02.2018)

Quand vous souffrez



"Dieu est toujours aux côtés de Ses enfants dans la souffrance"
saint Païssios l'Athonite

09 février 2018

La colère, les pensées et le Christ (st Maxime)

Purifiez votre esprit de la colère, du souvenir du mal subit et des pensées honteuses. Et alors, vous découvrirez comment le Christ habite en vous!
Saint Maxime le Confesseur


08 février 2018

La colère (st Jean)

Peu importe à quel point vos paroles peuvent être justes, vous ruinez tout lorsque vous parlez avec colère.
Saint Jean Chrysostome


07 février 2018

Choisir l'éternité (st Jean)

Fais attention! Fais attention à ton âme! Détourne tes pensées de ce qui passera bientôt, et oriente-les vers ce qui est éternel.
Saint Jean Maximovitch

06 février 2018

Quand vous êtes vexé par quelqu'un (st Jean)

Nous ne devrions rien considérer de plus nuisible que la colère et la vexation, et rien de plus avantageux que l'amour.
Saint Jean Cassien

05 février 2018

Vivre dans les ténèbres (st Porphyrios)


Pour ne pas vivre dans les ténèbres, actionnez l'interrupteur de la prière, afin que la divine lumière puisse se répandre dans votre âme.
Saint Porphyrios de Kavsokalivia

04 février 2018

La pleine justice en ce monde, la grande illusion (hiéromartyr Daniel Sysoev)

Dieu sait fort bien que les gens dans ce monde agissent injustement, que la pleine justice n'est possible qu'au prix du sang du Christ, et qu'elle régnera en maître au jour du Jugement Dernier. La vraie justice est en fait une chose effrayante pour les hommes.
Salomon continue en nous disant qu'il ne faut pas nous croire trop justes, qu'il ne faut pas continuer à réprimander les gens de droite et de gauche, et ainsi nous détruire nous-mêmes. Sois sage, mais ne te fais pas passer pour trop sage. C'est très important, parce que beaucoup croient que c'est une bonne chose et la belle chose de dire la vérité, et que l'on devrait toujours "appeler un chat un chat un chat". Mais il y a un proverbe patristique qui dit:"Sachez toujours ce que vous dites, à qui vous parlez, comment vous parlez, en présence de qui vous parlez, et quelles en sont les conséquences". Ainsi, le Roi Salomon rejette les divers croisés autoproclamés de la justice, les hérauts de la justice, les béliers de la justice. Ce ne sont pas les vertus de l'Évangile, mais plutôt les vertus fictives de ce monde.
+ Hiéromartyr Daniel Sysoev, commentant Ezéchiel 7,15-19





God knows full well that people in this world act unjustly, that full justice is possible only at the price of the blood of Christ, and that it will reign supreme on the day of the Last Judgment. True justice is actually a frightful thing for men.

Solomon goes on to tell us that we ought not to think ourselves overly righteous, to go about rebuking people right and left, and thereby destroy ourselves. Be wise, but do not make yourself out to be too wise. This is very important, because many believe that it is a good thing and the right thing to speak the truth, and that one should always “call a spade a spade.” But there is a patristic saying that states, “Always know what you are saying, to whom you are speaking, how you are speaking, in whose presence you are speaking, and what the consequences may be.” Thus, King Solomon rejects the various self-appointed crusaders for justice, the justice-leaguers, the justice-beleaguers. These are not the virtues of the Gospel, but rather the sham virtues of this world.
+ Hieromartyr Daniel Sysoev, commenting on Ezekiel 7:15-19

03 février 2018

Un pays sans âme, ça meurt! (Bernanos)


La Chrétienté a fait l'Europe. La Chrétienté est morte. L'Europe mourra, quoi de plus simple à comprendre?
Georges Bernanos

02 février 2018

Quelle maison peut résister aux grands froids, de nos jours?

La Maison du Dieu est bâtie pour résister aux hivers les plus froids parce qu'elle est construite sur la chaleur de la Justice Divine et de l'Amour du Christ.
P. John




The House of the God is built to withstand the coldest of winters because it is built upon the warmth of Christ's Divine Light and Love.

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

01 février 2018

Bien commencer et finir sa journée

Les prières devraient être la clé du matin et le verrou du soir.
"Confessez-vous donc mutuellement vos péchés et priez les uns pour les autres afin d'être guéris. La prière du juste a beaucoup d'efficacité. "
St Jacques 5,16



Prayers should be the key in the morning, and the lock at night.

"Confess your faults one to another, and pray one for another, that ye may be healed. The effectual fervent prayer of a righteous man availeth much."
James 5:16 KJV

31 janvier 2018

Nager à contre-courant ou flotter dans le vent avec les feuilles mortes?

Le conformisme consiste à faire ce que tout le monde fait, peu importe ce qui est juste.
La moralité, c'est faire ce qui est juste, peu importe ce que font les autres.



Conformity is doing what everybody else is doing, regardless of what is right.
Morality is doing what is right, regardless of what everybody else is doing.

29 janvier 2018

Comment mesurer les distances chrétiennes?


Pour le peuple de Dieu, les distances n'existent pas, même si nous sommes distants de milliers de kilomètres. Lorsque le Christ nous unit, les distances n'existent plus.
Saint Porphyrios de Kafsokalivia

26 janvier 2018

Exposition & conférences iconographiques Bruxelles 27-28.01.2018

Source photo


Académie de peinture d’icônes, Bruxelles
XXVe exposition-examen de fin de semestre
le samedi 27 et dimanche 28 janvier 2018
au 102 avenue Albert, 1190 Bruxelles

L’exposition sera ouverte au public à partir de 10.30 jusqu’à 19.00 (dimanche à 18.00).
L’exposition sera accompagnée de deux conférences:
le samedi 11:00 : La peinture d’icône en Russie - situation actuelle et défis à l’avenir
par Mme Ekaterina Shéko – Directrice de la Faculté d’Iconographie de l’Université orthodoxe Saint-Tikhon à Moscou
et:
le samedi à 14:00 - L’approche médievale et l’approche académique de la peinture d’icône,
par Mme Irina Gorbounova-Lomax, directrice de l’Académie

La conférence de Mme Shéko sera redonnée le dimanche à 16.00 en russe

Entrée libre
Informations : 02-346-5165 / 0475 71 38 30 et lomax@skynet.be





Saint Martin de Tours, d'après l'icône du Mont-Sinaï
Icône d'Irina Gorbounova-Lomax
source photo

25 janvier 2018

La discrétion convient au miracle (st Théophilacte)

"[Quand Jésus était sur le point de resusciter la fille de Jaïre,] Il les a tous fait sortir dehors, peut-être pour nous apprendre à ne pas désirer la gloire et à ne rien faire pour le spectacle, et aussi pour enseigner que lorsque quelqu'un est sur le point d'accomplir un miracle, il ne devrait pas être au milieu de beaucoup de gens, mais seul et concentré."
Saint Théophylacte d'Ochrid, commentaire sur Luc 8,54




Pinterest icon by Fadi Mikhail

"[When Jesus was about to raise the daughter of Jairus,] He put them all outside, perhaps to teach us not to crave glory and not to do anything for show, and also to teach that when someone is about to work a miracle, he ought not to be in the midst of many people, but alone and undistracted."
St. Theophylact of Ohrid, on Luke 8:54

24 janvier 2018

Le mari et sa femme, unis en tout (st Jean)

Le mari et la femme devraient être semblables à la main et à l'œil. Quand la main a mal, les yeux doivent pleurer. Et quand les yeux pleurent, la main devrait essuyer les larmes.
Saint Jean Chrysostome




The husband and wife should be similar to the hand and the eye. When the hand hurts, the eyes should be crying. And when the eyes cry, the hand should wipe away the tears.
+Saint John Chrysostom

23 janvier 2018

Le vrai chrétien s'éprouve chaque jour

Le vrai chrétien s'éprouve chaque jour. On se met chaque jour à l'épreuve pour voir si nous sommes devenus meilleurs ou pires, c'est tellement essentiels pour nous, au point que sans cela nous ne pouvons pas être appelés Chrétiens. Nous devons nous reprendre en main constamment et avec persévérance. Faites ceci: dès le matin, ayez fermement dans votre esprit des pensées à propos du Seigneur et ensuite, pendant toute la journée, résistez à toute déviation de ces pensées. Quoique vous fassiez, avec qui que vous parliez, que vous alliez quelque part ou que vous soyez assis, laissez votre esprit être avec le Seigneur.
Tu t'oublieras toi-même, et tu t'égareras de ce chemin; mais encore une fois, tourne-toi vers le Seigneur et reprends-toi avec tristesse. C'est l'effort et l'exploit de l'attention spirituelle.
saint Théophane le Reclus





The true Christian tests himself every day. Daily testing to see whether we have become better or worse, is so essential for us that without it we cannot be called Christians. Constantly and persistently we must take ourselves in hand. Do this: from the morning establish thoughts about the Lord firmly in your mind and then during the whole day resist any deviation from these thoughts. Whatever you are doing, with whomever you are speaking, whether you are going somewhere or sitting, let your mind be with the Lord. You will forget yourself, and stray from this path; but again turn to the Lord and rebuke yourself with sorrow. This is the podvig of spiritual attentiveness.
+Saint Theophan the Recluse